Retour sur le Fall of Summer 2017

Posté par le 15 Nov 2017 dans FestivalsPas de commentaires
Fall Of Summer 2017

Fall Of Summer 2017

Fall of Summer 2017 – jour 1 Base de loisirs de Torcy (vendredi 8 septembre 2017)

Après trois éditions de qualité, le festival francilien rempilait cette année pour la quatrième fois sur la base de Loisirs de Torcy avec une affiche des plus prestigieuses mais c’était sans compter sur une météo catastrophique, surtout sur la journée de vendredi, laquelle nous a empêché d’assister à de nombreux concerts, nous allons donc vous livrer ici un résumé des shows auxquels notre équipe a pu assister.

Grave Digger :

Le fall of summer s’est toujours plu à faire la part belle aux légendes du Heavy Metal, cette année ce sont les Allemands de Grave Digger qui sont mis à l’honneur et ce n’est pas pour nous déplaire.

Le seul reproche à faire, c’est l’heure incongrue à laquelle ce groupe a été programmé, on les aurait volontiers imaginer jouer dans la soirée Cette heure de passage reste pour moi un mauvais choix mais on ne va pas s’éterniser là-dessus, place au show !!!

grave diggerLes membres de Grave Digger débarquent sur la Blackwaters Stage pour nous balancer quelques  riffs tonitruants d’entrée de jeu avec “Healed By Metal”, chanson tirée de leur dernier album éponyme tout récemment sorti et qui signe un retour en force très remarqué du combo allemand.

Malgré un début de set axé sur ce nouvel album, la setlist de dix titres parvient néanmoins  à faire un tour complet de leur carrière (Excalibur, Rebellion (The Clans are marching ) et  les années affichées au compteur par le groupe paraissent vite oubliée, Axel Ritt et ses acolytes semblent toujors avoir autant la patate qu’à leur début , à croire que tous les groupes de cette génération semblent resister au temps et traverser les années sans se rider. Le concert se termine sur le classique des classiques de leur répertoire, “Heavy Metal Breakdown”  qui permettra au public de s’égosiller une dernière fois. Une prestation excellente comme toujours qui nous aura permis de revoir et d’apprécier ces vieux briscards du Heavy metal trop peu présents à  mon sens sur les festivals français.

grave digger

 

Cattle Decapitation :

Groupe très attendu en ce vendredi pluvieux, les Cattle Decapitation avaient grand hâte de nous servir leur son dérangeant et torturé, moi-même très amatrice du groupe sur album, j’étais très curieuse du rendu de leur son sur scène.

Malgré tous les efforts du groupe et malgré tout leur talent, le son servi est d’un rendu très mauvais , à tel point que cela rend leur set quasi inaudible. Je peine à reconnaître les morceaux, les nombreux fans qui gravitent autour de moi manifestent également leur mécontentement quant à la piètre qualité sonore de la prestation du combo californien. Heureusement pour nous, la qualité des balances tend à s’améliorer dés le troisième titre, il était temps !

Cattle Decapitation

La maitrise est bien là, à commencer par celle de Travis Ryan, dont le chant nous assomme de manière imparable. Les musiciens ne sont pas en reste, la formation qui a joué de malchance sonore en début de set tente de redresser la barre en nous faisant une grosse démonstration de technicité. Pour autant cela manque cruellement de puissance et d’intensité. Le show va se terminer sous la pluie et sous les applaudissements des fans restés fidèles que les gouttes d’eau n’ont pas effrayé.

Cattle Decapitation

Nous espérons revoir le groupe très vite sur nos terres afin de les apprécier à leur juste valeur car hélas ce n’était pas vraiment le cas aujourd’hui.

 

Sortilège ( hommage à ) :

Sortilège Tribute

Le Fall of summer a toujours su nous régaler avec ses tribute band de qualité, après Tribute to Massacra l’an dernier, c’est au tour du groupe Sortilège cette année d’être honoré.
Visiblement , beaucoup ont fait le déplacement rien que pour ce show, c’est du moins ce que j’entends ça et là autour de moi. Je ne suis pas particulièrement fan à la base mais je suis curieuse d’écouter la prestation du combo. Il faut dire que Sortilège fait figure de légende dans le milieu du heavy français, et les gamins en culotte courte que nous étions dans les années 80, s’en souviennent encore, c’est certainement pour retrouver cette magie que beaucoup se sont déplacés aujourd’hui, prêts à en découdre avec un ciel des plus hostile.

 

C’est à Alexis chanteur habituel du Groupe Hürlement que revient le défi très  relevé d’assumer la partie chant, on pourra d’ailleurs constater d’entrée de jeu que le choix fut très judicieux . Notre homme dont le timbre colle parfaitement à l’esprit du groupe est parfaitement à la hauteur.

 

Sortilège Tribute

Les titres s’enchaînent à merveille dans ce pot pourri qui revisite la discographie du groupe dont la partie musicale est assurée par les membres d’ADX et de Nightmare. Que dire de plus sinon qu’être admiratifs à l écoute des titres comme « Sortilège » ou encore « Quand un aveugle rêve » ?

Même si ce n’est pas la formation d’origine, on perçoit l’âme du groupe au travers ces magnifiques reprises. Au tour de moi, les fans semblent ravis, cela nous ferait presque oublier la pluie qui a redoublé de plus belle.

Le concert se clôture en beauté avec la présence des membres originels du groupe ( Bob, Snake, Didier Lapp et Didier Demajean) viennent entonner un « Marchand d’hommes » aussi tonitruant qu’envoûtant. On aurait d’ailleurs apprécié que ces Messieurs nous en resservent davantage. Mais hélas, nous devront nous contenter de ce titre final.


Une fois de plus, le festival nous aura montrer sa vocation hors paire à rendre hommage aux grands noms du métal. Démarche peu courante mais qui au final à le mérite de fédérer toutes les générations de metalheads. Nous reste à saluer cette belle initiative des organisateurs et de remercier dans la foulée ces Messieurs qui l’espace d’une heure nous ont refait vivre les heures de gloire de Sortilège.

 

Sortilège Tribute

Magma :

Magma


Après un passage cet été au
  Hellfest  et sur de nombreux festivals européens, c’ est  maintenant au tour du Fall of Summer  d’accueillir Magma  Il faut bien se l’avouer, le groupe fait figure d’OVNI au milieu de tous ces groupes de métal parfois extrêmes mais pour autant, la foule s’est amassée devant la blackwaters stage, les fans et les curieux sont donc au rendez- vous .

Comme Je suis assez novice concernant le groupe, c’est donc avec une oreille curieuse que je vous retranscrirai leur prestation, n’ayant  jamais assisté à un de leur concert, je ne sais pas trop à quoi m’attendre.

C’est pendant leur concert que la pluie redouble d’intensité, elle durera pendant tout le concert (et après…), et seuls les plus téméraires auront vu la totalité du show, ce ne sera hélas pas mon cas. Etant très peu équipée pour affronter un pareil déluge, je partirai au trois quart du concert. Je quitterai d’ailleurs définitivement les lieux pour cette journée de vendredi, espérant que les cieux du samedi soient plus cléments avec nous.

Magma

Mais revenons tout de même à la prestation de Magma. C’est avec “Theusz Hamtaahk” que Vander et sa bande entonnent le concert, les sons cristallins de cette composition fusionnent à merveille avec la pluie qui s’abat sur nous.

Même si les conditions climatiques deviennent de plus en plus difficiles à mesure que le show avance, on ne boudera pas notre plaisir d’avoir eu le privilège d’entendre des titres légendaires tels que Mekanik Destruktiw kommandôh , langoureux et envoûtant à souhait.

 Magma a encore une fois frappé très fort, ce concert restera sans doute l’un des plus emblématiques de ce Fall of Summer 2017. Merci à ce groupe d’exception et merci également à la programmation du festival d’avoir eu l’idée de génie de les convier à cette quatrième édition 

Magma

Retrouvez ici les autres concerts de cette première journée en image :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.