In your Fest, Focus sur le groupe IANWILL

Durant les prochains mois, Objectif Live va vous présenter en détail par le biais de mini-chroniques et d’articles, les groupes  d’affiche de la deuxième édition du IN YOUR FEST.

Ce mois ci , nous entamons les présentations, par le groupe IANWILL

Si vous ne connaissez pas ce groupe français, sachez qu’il existe depuis une dizaine d’années environ. IANWILL nous propose un style varié sans étiquette définie, allant du death métal mélodique, en passant par des sonorités hardcore et métalcore.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid et commence à se faire un nom dans la scène métal underground. Le combo, nous propose depuis 2010 son mélange de death mélo, de metalcore et de hardcore, ne ratez donc pas leur passage à la deuxième édition de IN YOUR FEST le 5 septembre prochain.

Mais aujourd’hui, c’est sur leur dernier album “One Credit Left”, sorti en octobre 2019, que nous allons nous attarder. 

Cette galette débute avec  “blackout” titre qui nous met dans le bain très rapidement de part sa puissance, son punch et sa rapidité, c’est très bien exécutée, et moi qui ne suis pas fan des voix féminines, je change directement mon fusil d’épaule en découvrant la puissance de la voix d’Audrey, qui assure son job de frontman de la plus belle des manières à l’instar d’Angela Gossow lorsqu’elle menait de front le groupe Arch Enemy. On se dit que si tout l’album est du même niveau, nous n’allons pas nous ennuyer, il suffit d’enchaîner sur les autres titres ” Elements Collide“, “Above fears” que j’ai particulièrement adoré  ou encore the “ultimate paradox“, dont l’introduction surpuissante et enivrante à la fois m’a littéralement blufflée.

Vous l’aurez compris, IANWILL, nous propose un métal très intéressant dans sa composition son chant et dans sa variété, tout au long de cet album très bien ficelé.

Le seul petit point à améliorer,  à mon sens, revient à certaines parties en chant non saturé, lesquelles auraient gagné à être moins pesantes. J’aime énormément le côté punchy de cet album et j’aurais personnellement apprécié davantage un chant saturé sur sa totalité, ce qui lui aurait amener, à mon sens, une parfaite cohérence  à la musique très virile distillée par les musiciens.

Mais cet avis n’engage que moi et cela n’enlève en rien tout le bien que je pense de cette galette. D’ailleurs, si vous ne savez pas quoi faire en cette période de confinement, je vous conseille vivement d’y jeter une oreille plus qu’attentive, en étant quasiment certaine que cela vous séduira autant que moi.

 

Je vous donne rendez vous le 05 Septembre à Alfortville pour les rencontrer au In Your Fest #2.

 

 

https://ianwillmusic.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/ianwillofficial/