En exclusivité sur Objectif Live – GHOST CH

On vous avait avertis il y a quelques jours que le team d’Objective Live était sur une piste. Nous atteignons notre but qui nous mène tout droit au Corn’Rock Festival.

Nous ne reviendrons pas sur le phénomène Ghost, mais allons plutôt nous intéresser à ce qui a bien pu pousser Fobias Torge, né dans le pays du chocolat et des montres, à créer un tribute band de ce désormais célèbre groupe suédois.

Nous passons en backstage pour nous enfoncer dans l’univers de GHOST CH. Dans ces méandres, nous apercevons des masques au loin, nul doute, on est au bon endroit. Et là, sous nos yeux, « notre » Saint Graal.

Rencontre avec Fobias Torge

Bonjour, Fobias Torge, tout d’abord, merci de nous accorder un peu de temps avant votre entrée sur scène au Corn’Rock Festival (ndlr : Fobias s’exprime en suisse allemand).

Fobias: Merci à toi !

Fobias, quels groupes t’ont donné envie de devenir musicien ? Mon tout premier concert de rock fut celui de Motörhead en 2004, lorsque j’avais 14 ans et ce show m’avait bluffé. Par la suite je me suis intéressé au monde du rock/métal, je suis allé à quelques concerts, toujours avec mon père et en 2005, j’ai commencé la guitare. A cet instant, la machine était lancée !

Ghost n’est de loin pas le groupe le plus simple à reproduire, pourquoi avoir précisément fait ce choix ? L’univers du groupe est fascinant. Chaque détail compte. On ne sera pas aussi parfait qu’eux certes, mais c’est un énorme challenge pour nous tous et je pense que c’est la raison pour la quelle nous nous sommes lancés là-dedans. Le challenge !

Il y a plusieurs tribute band de Ghost, qu’est-ce que GHOST CH a de plus ? Nous sommes très perfectionnistes et très carrés. Comme des suisses quoi !

Entre les quatre albums de Ghost, Opus Eponymous, Infestissumam, Meliora et Prequelle lequel te parle et te représente le plus ? Je n’arrive pas à me décider donc, je vais choisir Meliora et Prequelle qui sont pour moi deux albums très propres et musicalement construits d’une manière que seul Ghost pouvait le faire, c’est épique à souhait (‘’Bible’’ par exemple est un morceau tellement puissant émotionnellement qu’on pourrait en faire pleurer un sourd) Opus, Eponymous et Infestissumam sont pour ma part plus Old School, tout en étant très envoûtants.

Jusqu’où est-il prêt à pousser le vice pour coller au mieux au groupe original, hormis celui de garder l’anonymat ? (Ndlr : ce qui n’est plus le cas pour la formation de base de Ghost). Costumes, jeu de scène… Je crois qu’il nous reste plus qu’à savoir parler suédois.

Beaucoup de fans avaient un attrait particulier pour Papa Emeritus I, II et III, ainsi que leur musique qui demeurait moins mainstream, pourtant tu te présentes aujourd’hui sous les traits du Cardinal Copia, pourquoi ce choix ? J’ai eu beaucoup de mal avec ce personnage lorsqu’il a été présenté et pourtant, au fil du temps, son aspect ‘’Connard très charismatique et méga classe’’ m’a gagné et j’en suis tombé amoureux.

L’église mère se trouve dans les plus profondes cryptes de Linköping en Suède, où se situe le clergé de GHOST CH ? Nous sommes de Fribourg et du Valais.

Papa Emeritus III, était le frère cadet de Papa Emeritus II, plus jeune de 3 mois. Fobias Torge est-il le frère cadet de Tobias Forge, plus jeune de 3 mois également ? Son frère jumeau, en beaucoup plus maladroit.

Dans le public il y aura des inconditionnels de l’original qui risquent de se montrer critiques, comment te sens-tu quelques minutes avant de monter sur scène pour la toute première prestation de GHOST CH ? J’espère juste que les gens ne remarqueront pas mon début d’érection.

Je n’ai pas d’autres questions, je te laisse le mot de la fin. Que dieu te garde.

Lien externe : GHOST CH

 

Photos by Alain Jordan