Entretien avec Hot Hell Room (Heavy metal, Rock – Paris)


 

Objectif Live rencontre aujourd’hui les membres du groupe de Heavy Métal parisien, Hot Hell Room, fort de plus de quinze années d’existence, le groupe nous confie ici, son histoire, ses projets , son actualité et nous livre en toute intimité sa vision de la musique en général, et du métal en particulier, laissez-vous donc séduire et surprendre par ce groupe au fort potentiel et méfiez vous des extra-terrestres 😉

Bonjour à vous, tout d’abord merci de nous accorder cette interview : Pouvez-vous nous présenter votre groupe (sa date de création, ses membres actuels et son histoire) ?

Alan Raoul : Bonjour, Hot Hell RooM a été créé en région Parisienne par Loïc Malassagne (chant, guitare) et moi aux alentours de l’année 2003 avec pour motivation (comme dans beaucoup de groupes de Rock) : Une envie d’écrire des chansons, de les jouer et de les enregistrer. Au tout début de l’aventure, le groupe était composé de Loïc, de Stone (notre premier batteur) et de moi, jusqu’à l’arrivée du batteur Ludovic Rouix en 2009 de cette collaboration a été enregistré le premier album officiel “Kali Yuga Bonfire” fin 2011. Nous avons été un power trio pendant pas mal d’années jusqu’en 2012 avec l’arrivée de Shazybob, puis un quinquet avec celle de Sébastien Luccioni tous deux guitaristes fin 2013. L’album “Architect of Chaos”est paru en 2016 après un assez bon accueil et d’assez bonnes critiques ainsi que divers concerts et premières parties. L’année 2018 a été marquée par l’enregistrement du troisième et nouvel album « Stasis », qui j’espère sortira prochainement. Cet album a été enregistré par les mêmes membres que pour “Architect Of Chaos”, mais à la fin de l’enregistrement, Ludo et Sébastien ont décidé de quitter le groupe pour des raisons personnelles, mais il y a aucune animosité entre nous, on est toujours de bons potes. Alexis est arrivé dans le groupe à la fin de l’année 2018. C’est par l’intermédiaire d’un ami en commun, Nico le guitariste d’Hatred Dusk que nous avons été mis en relation.
Donc si on résume, le groupe actuel est composé de Loïc Malassagne au Chant, guitare et clavier (studio), Shazybob à la guitare, Alexis Bersot à la batterie et de moi à la basse.

Pourquoi avoir choisi le nom de « Hot Hell Room » qui en a eu l’idée ?
Loïc Malassagne : Comme il fallait bien un nom à cet “animal” , car cela devient de plus en plus difficile de trouver un nom pas encore utilisé avec juste un mot en anglais, j’ai donc proposé l’alliance de ces trois mots faisant en même temps un jeu de mot facilement mémorisable surtout pour les adeptes du voyage ou autre! ah ah! 

Vous avez à votre actif deux albums et un EP , avez-vous un projet de sortie pour cette année 2019 ?
Alan : Nous avons enregistré un nouvel album “Stasis” l’année dernière qui devrait si tout se passe bien sortir dans le courant de l’année, on croise les doigts car ce sont souvent des démarches longues et intensives. Il est actuellement en court de démarchage à l’étranger pour une recherche de label ou de distributeur.

 

Votre style sonne résolument Heavy, êtes-vous fiers de représenter ce genre musical ?
Alan : Je ne sais pas si on peut dire que toute notre musique est Heavy à cent pour cent car on ne s’est jamais vraiment préoccupé des étiquettes, vu que notre musique s’étale sur plusieurs tranches musicales, mais oui, on retrouve du Heavy dans notre musique effectivement, encore plus sur notre nouvel et prochain album, qui marquera, je pense un tournant ! Je pense que le style qui nous caractériserait le plus serait Heavy Rock, car ce qui fait notre musique est un mélange de Rock (Hard Rock, Classic Rock), de Heavy métal, de rock progressif, de Rock alternatif à la sauce du Seattle des années 90.

Vous semblez avoir pris un tournant remarquable depuis la sortie de votre dernier album « Architect of Chaos » paru en 2016, quel est le secret de cette évolution ?
Loïc : Disons que par rapport aux deux premiers c’est sûr  qu’il y a une évolution du point de vue de l’écriture de chanson, cela nous semble bien plus accrocheur sans dénigrer ce qu’on a fait avant. On parle du point de vue mélodique et non de l’aggressivité. La mélodie au service de l’émotion est la base de la musique, la puissance vient avec, sans tout cela c’est un peu vouloir faire une omelette sans oeufs!

Vos paroles sont écrites en anglais, pouvez-vous nous dire de quoi parlent vos textes et les thèmes récurrents qu’ils abordent ?
Nous restons dans la thématique du déclin, du chaos et de la crise, après le premier album “Kali Yuga Bonfire”, le second avec “Architect Of Chaos” et aujourd’hui le nouvel album a pour titre “Stasis”, terme venant des anciens Grecs pour signifier une crise (politique, sociale ou morale) dans la “cité” ou état. Il y a donc beaucoup de sujets qui découlent de ce titre de façon “engagée” ou pas d’ailleurs. On peut trouver dans mes textes des phrases bourrées de métaphores puis le couplet suivant je peux dévoiler le sujet au premier degré, toutes les combinaisons d’écriture sont possibles, c’est la liberté! Il y a toujours quand même un ou deux textes qui sont en dehors de cette thématique du Chaos etc… pour respirer un peu, comme musicalement avec nos traditionnelles plages acoustiques.

 

Dans le groupe, comment organisez-vous votre travail d’écriture des textes et de composition musicale ? Vous travaillez tout ça tous ensemble ou bien chacun est dévolu à une tâche en particulier ?
Alan : Hormis les textes écrits pas Loïc, pour la partie instrumentale tout le monde compose au sein de Hot Hell Room, il n’y a pas vraiment de règles, chaque membre du groupe amène ses idées. Parfois sous forme de titres complets ou alors par collaborations entre membres et ensuite on les travaille ensemble en répétition pour leur donner une vie, une âme et un corps. Ce qui est primordiale pour nous c’est d’essayer d’écrire de bonnes chansons, c’est un travail de songwriting avant tout, la musique est une passion, une expression artistique.
Loïc : Il faut souligner aussi qu’on aime bien l’idée de répartir de façon démocratique le nombre de compositions par membre, même si au final suite à des accidents de parcours d’ordre technique, le nombre de compositions par personne n’est pas exactement pareil ! mais on essaye ! ah ah

 

Quels sont les groupes qui vous inspirent et dont vous rêveriez de faire la première partie ?
Alan : Les sources d’inspiration au sein du groupe sont nombreuses, cela va de Black Sabbath, Metallica, Queensryche, Type O Negative, King’s X, Soundgarden, ou encore Iron Maiden, The Doors, David Bowie Etc..
Pour ma part, il y’a pas mal de groupes dont je rêverais de faire la première partie mais pour faire court (ce n’est pas toujours facile avec moi Lol) je ne citerais que quelques groupes : King’s X, Alice In Chains, Ghost, Iron Maiden, Rush on peut toujours rêver un peu Lol !
Loïc : Oui il y en a tellement… le petit bémol pour moi, même si on pouvait et bien on ne pourrait pas car beaucoup sont dans l’au-de là! donc on verra la haut! je rajouterai quand même The Cult, Saxon et tant d’autres encore vivant!

Prévoyez-vous des concerts ou d’être présents sur des festivals pour cette année 2019 ?
Alan : Nous sommes actuellement en démarchage de dates de concerts pour 2019, notre prochaine et première date avec notre nouveau line up sera le 29 mars 2019 à Alfortville avec Hatred Dusk et Heavyction. Nous sommes à l’écoute pour d’éventuelles propositions de concerts également !
Loïc : Oui et même sur une exoplanète!

Nous vous laissons le mot de la fin si Vous avez un message particulier à faire passer ou évoquer un aspect du groupe que nous aurions oublié :
Alan : Merci à Objectif Live pour cette interview et aussi un grand merci à toutes les personnes qui nous soutiennent depuis le début et à ceux qui nous découvrent au fur et à mesure de cette aventure, la route est souvent longue et semée d’embûches, mais la passion et la foi sont toujours là.
Continuez à soutenir les groupes locaux, ils ont besoin de vous !

Loïc : Merci pour votre soutien ,et pour tout le monde : gardez la flamme de la passion, restez curieux et ouverts, ce qui veut dire, comme le dit Alan aussi, il faut soutenir la scène locale et nationale sinon si on arrose plus à la racine et bien l’arbre meurt et tombe … je voudrais aussi lancer un appel à une espèce d’ extra-terrestre pour qu’elle vienne nous sauver de ce m…. enfin si ils ont les moyens et le temps (de venir)!

Les Questions décalées (c’est la marque de fabrique d’objectif live, des questions plus funs et pas forcément en lien avec votre actu, des questions qui visent à montrer votre côté obscur (rires))

Avez-vous une anecdote de studio ou de concert à nous raconter ?

Alan : Il y’en a plusieurs en fait, pour ma part je citerais, notre rencontre via internet il y’a 10 ans avec le producteur Beau Hill (Ratt, Alice Cooper, Winger, Europe..) qui a masterisé notre toute première démo. Un souvenir assez incroyable et irréel vu que c’est lui qui nous avait contacté sur notre page Myspace à l’époque.

Loïc : Ma première rencontre avec les extra-terrestres et Alan qui était l’humanoïde avec eux, donc il faut le dire nous sommes le premier groupe avec un extra-terrestre qui joue de la basse et ce n’est pas commun!

Dans la vie, qu’est-ce qui vous fait rire ?
Alan : Les Blagues de Loïc ! lol..

Loïc : Alan! comment ne pas rire d’un extra-terrestre qui essaye de se comporter comme un humain, cela donne des situations marrantes dans la vie de tous les jours!

Un seul album de votre discothèque à emporter en voyage, lequel (oui je sais, c’est cruel comme question) ?
Alan : C’est vraiment une question difficile on ne peut pas en prendre deux lol ? Je pense que si je dois prendre un album et juste un (je crois que pour moi ça serait impossible lol) soit je fais une grosse compile avec plein de titres que j’aime, ou alors j’embarque avec moi : Gretchen goes to Nebraska de King’s X ou alors le Operation Mindcrime de Queensryche. Au choix suivant l’humeur.

Loïc : C’est difficile … en plus Alan en a déjà cité un avec “Operation Mindcrime” donc je vais dire “Empire” du même groupe (Queensryche) car il comprend plein d’éléments que j’aime avec le côté sombre du gothique par moment, le Hard Rock, Heavy Metal, Progressif etc… et ma ballade préférée de tous les temps “Silent Lucidity”!

Plutôt choucroute ou couscous ? En deux mots quel est votre plat préféré ?
Alan : Plutôt Choucroute alors, la bouffe est un sujet sensible au sein du groupe surtout pour certains Lol. Je bénis Antoine Parmentier d’avoir introduit la pomme de terre sur notre continent ! lol.

Loïc : en effet! justement pour moi c’est un Poulet/Frites! Merci! jai faim maintenant…

 

Objectif live remercie les membres du groupe Hot Hell Room pour leur disponibilité , leur humour et leur décontraction et aussi pour le temps accordé à nous répondre, nous vous rappelons à cette occasion que nous serons présents sur la date du 29 mars 2019 à Alfortville, ne manquez pas notre live report et nos photos à paraître prochainement !!!!

 

Promotion :

https://www.facebook.com/hothellroom/