A qui aime les Bijou………………….

……….Je m’en viens vous en parler d’un célèbre, et en plus il est français, j’ai nommé BIJOU.

Ce BIJOU là, il a brillé de milles feux pendant un petit quinquennat de 1977 à 1982. Il était formé de Vincent PALMER (guitare/chant), Philippe DAUGA (basse/chant), et Joël-Yann “DYNAMITE” (batterie). Groupe de la banlieue sud parisienne, aux influences blues, le blues anglais celui du Fleetwood Mac de Peter Green Fleetwood Mac Peter Green – Black Magic Woman (Live Boston Tea Party) 1970 . Il est apparu sur le devant de la scène suite à ses deux participations au festival punk de Mont-de Marsan en 76/77. 

En 1977, BIJOU sort son tout premier album “Danse avec moi, qui sera l’occasion pour eux d’ouvrir pour STATUS QUO. Adoubé par la critique rock, ce “Danse avec moi” réinvente le rock de cette 2ème moitié des 70’s. On y retrouve “Garçon Facile“, “La Vie, C’est Comme ça“, et déjà une 1ère reprise le “La Fille du Père Noël” de Jacques Dutronc ( BIJOU “la fille du père Noel” 1977 ).

1978, et déjà le 2ème opus qui arrive sans crier gare “Ok Carole, avec un 1er 45 tours “Ok Carole” aux sonorités bien plus rock que celles que l’on avait pu entendre sur le premier album. On notera sur celui-ci, la première participation de Serge Gainsbourg, avec cette reprise du titre “Les Papillons Noirs“. Serge Gainsbourg qui s’est pris d’affection pour ce groupe singulier, et qui leur signera une excellent 45 tours “Betty Jane Rose“. 

Ces deux premiers albums finissent d’asseoir la respectabilité du groupe, et lui vaut d’aller enregistrer le 3ème aux States, à Los Angeles. Même si les ventes se font discrètes, BIJOU se fait surtout remarquer par ses prestations scèniques de haute volée. Pour preuve ici, son passage au Théâtre de l’Empire pour la cultissime émission du sieur Antoine de Caunes, j’ai nommé Chorus “BIJOU – Live pour l’émission TV CHORUS“. 

Et nous voilà arrivé en 1979, BIJOU ne chôme pas, c’est la naissance du 3ème album “Pas Dormir, album réalisé par ni plus, ni moins que les frères Mael du groupe SPARKS (SPARKS “When I’m With You” French TV, 1980). En cette fin de décennie, la période Disco est toujours bien présente (Giorgio Moroder et Cie), on y retrouve quelques influences sur ce “Pas Dormir“. Ce 3ème opus est porté par le titre “The Kid“, titre qui se verra connaître un joli succès.

Viendront s’ajouter à ses trois petits bijoux, un “Jamais Dompté” (1980) , et “Bijou Bop” (1981). Et il en sera fini de cette belle aventure musicale. En fait, BIJOU souffrira de la comparaison avec TELEPHONE, TRUST, STARSHOOTER, les groupes phares de l’époque. Sa musique n’a pas été reconnue à sa juste valeur, ce qui amènera comme bien souvent, rancoeur, lassitude, et in fine la séparation du groupe en 1982.

5 années, 6 albums (dont 1 live), et BIJOU est devenu un groupe culte, dont le rock et la tessiture musicale sont unanimement reconnu aujourd’hui en 2018. Bien-entendu, une reformation il y aura à l’aube des années 2000, mais sans Vincent Palmer, d’où cette appellation BIJOU SVP.

JL

Page Facebook : Bijou SVP

#Bijou SVP