Pensées Musicales …………………. Du Printemps (Part 1. Live)

En ces moments quelques peu agités, quoi de mieux qu’un peu de musique “Live“. La scène, c’est vivant, c’est ce qui nourrit l’artiste, c’est son oxygène à lui, c’est notre oxygène à nous, sans ça, on meurt. Alors voici quelques nouveautés, en somme Mes Pensées Musicales …………………. Du Moment…………. Du Printemps.


HARDLINE « Life [LIVE] »  – HARDLINE le nom me disait bien quelque chose mais sans plus. Par contre « Life [LIVE] cela me rappelle de suite le « LIFE LIVE » de feu THIN LIZZY. Et que dire de cette pochette très typée 70’s/80’s …… J’adore. Le tout fait qu’à l’arrivée cet album live m’interpelle et suscite mon intérêt. Direction le net pour en savoir un peu plus, et là oh surprise, v’là t’y pas que je m’aperçois que ledit groupe est créé par les frères Gioeli, et a pu compter en son sein rien d’autre que Neal Schon (ex guitariste de SANTANA le SANTANA période « Caravanserai », et membre fondateur du groupe américain JOURNEY).

Qu’est-ce donc que ce   « Life [LIVE] » ? Simplement le témoignage live de leur dernier album studio « Life » (2019). L’occasion de fêter 30 ans de carrière. Dès l’entame du 1er morceau « Place To Come Home », on sent, on sait que l’on va passer un bon moment musical. Ça joue, ça groove, un son direct, brut, comme un live quoi. Nul besoin d’images, le son se suffit à lui seul pour nous faire dire que ces musiciens sont heureux d’être là présents sur scène, qu’ils jouent ensemble à l’unisson.  Et ce Johnny Gioeli, un frontman, une voix comme je les aime.

« Life [LIVE] », c’est la bonne surprise du chef …………….. A déguster sans modération. 


HUEY LEWIS & The News « Live Broadcast »  – Huey LEWIS & The News, dois-je vous le présenter ? Si je vous dis ça “Power of Love” (Official Video) ou encore ça ,“Stuck With You” (Live) c’est sûr que « Non ». Le sieur Lewis nous distille depuis 1979, avec ses The News, un blues/rock des plus sympathiques, un blues/rock qui a connu son heure de gloire dans les 80’s. Leur 3ème album « Sports » sera lui certifié multi-platine aux States. Ce sera un peu moins vrai dans nos contrées, où il faudra attendre le film « Back To The Future » et sa BO pour que cela décolle vraiment. Ce « Live Broadcast » est la bande-son de la tournée de 1983, où l’on retrouve l’artiste et son groupe au sommet de leur art. C’est pop, c’est rock, c’est blues/rock, en fait cela se laisse écouter facilement, et c’est la possibilité d’un « Retour Vers Le Futur » de près de 40 ans en arrière.


Bryan Ferry « Live at The Royal Albert Hall »    – Encore un retour en arrière mais cette fois-ci dans les 70’s et plus précisément en 1974. Bryan ferry, le dandy anglais, chanteur du groupe anglais Roxy Music (“Avalon” Official Live) fait cette année-là une petite escapade en solo. La singularité de ce live ici présenté, est qu’il n’est constitué que de covers, covers que l’on trouve sur ses deux premiers albums. On commence avec le sympathique « Sympathy For The Devil » de qui vous savez. Pour ensuite voyager au gré des chansons avec du Beach Boys « Don’t Worry Baby », du Dylan « A Hard Rain’s A-Gonna Fall », du Platters, etc…, le tout revu et réarrangé dans une ambiance qu’affectionne le Bryan Ferry, une certaine saveur rétro romantique.


JOHN FOGERTY « 50 Years Trip – Live At Red Rock »  – Alors, le premier ou la première qui me dit qu’il ne connaît pas le bonhomme, il sera puni et devra dire chaque soir dix Pater & dix Ave Maria. CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL, ça parle à quelqu’un ? Eh bien CCR, c’est ni plus, ni moins que John Fogerty ……. Enfin presque puisque sont venus s’y adjoindre Stu Cook à la basse, Doug Clifford à la batterie, et Tom Fogerty le frérot à la guitare rythmique. Résumer CCR au seul John Fogerty, c’est tout simplement admettre qu’il en était le principal auteur/compositeur, l’âme du groupe. CCR, c’est 4 années intenses de 1968 à 1972, mais quelles années mes aïeux. Quatre années, sept albums studios rien que cela, qui dit mieux ? Il faut dire qu’à l’époque les mecs, ils étaient créatifs, et c’est peu de l’admettre. Entre autres hits planétaires, CCR c’est ça Creedence Clearwater Revival-Proud Mary Live, c’est aussi « Susie Q », « Bad Moon Rising », « Up Around the Bend », ou encore tout simplement ceci  Creedence Clearwater Woodstock Complete.

A partir de 1973 et la dissolution de Creedence Clearwater Revival, John Fogerty se fera plus discret, produisant deux albums solos sans réelle saveur, jusqu’à un « Centerfield » qui le verra revenir au premier plan. Ce 3ème album « Centerfield » restera classé dans les charts pendant plusieurs semaines. Il en sera extrait deux hits single John Fogerty – The Old Man Down The Road (Live at Royal Albert Hall), et « Rock and Roll Girls ». Pour l’avoir écouté à l’époque cet album « Centerfield », c’est pour la chanson du même nom « Centerfield » que j’ai un faible.

Vous l’aurez donc compris, ce « 50 Years Trip – Live At Red Rock » est une façon comme une autre de laisser à la postérité un témoignage de la longue carrière du sieur Fogerty. Et en plus, quoi de mieux que de le faire dans cet bel écrin qu’est le site Red Rock. La plus belle scène en plein air que l’on puisse  imaginer.


KATIE MELUA « Live in Concert »  – Katie Melua, que vous dire de Katie Melua. Voilà une jeune artiste britannique, dont l’univers musical se situe entre le jazz et le folk, qui s’est fait connaître et a connu le succès en 2005 avec son album « Piece by Piece » et le single « Nine Million Bicycles ». C’est bien fait, c’est propre, c’est limpide, mais il me manque un petit quelque chose à sa musique pour qu’elle en devienne unique. « Live in Concert », c’est un live de plus mais pas sûr que l’on montera au 7ème ciel avec celui-là. Enfin cela ne retire en rien la qualité artistique de la Miss.  


KREATOR « London Apocalypticon »  – Il est venu le temps de l’île aux enfants, et donc de changer de registre, de s’aventurer sur des chemins un peu plus caillouteux, un peu plus énervés, avec ce live de KREATOR. KREATOR, c’est qui ? C’est quoi cette bête ? C’est simple, c’est allemand, ça joue du Metal, du Trash Metal pour être plus précis, c’est du costaud en somme. La preuve en est livrée ici Kreator live | Rockpalast | 2017 A l’origine du groupe, on y trouve un Miland Petrozza (guitare/chant), un Jürgen Reil (batterie), et un Roberto Fioretti (basse). Depuis 1982, KREATOR ne compte pas moins dans sa besace que 14 albums studios, dont un « Extreme Agression » qui lui connaitra le succès.

« London Apocalypticon », sorti le 14 février (quel beau cadeau pour les amoureux) est là pour immortaliser la tournée la plus réussie du groupe. Mille Petrozza est au top, pas de temps mort, c’est exécuté à vitesse grande V, c’est du rentre-dedans, mais avec ce qu’il faut de finesse (si, si c’est possible). Le son est tout simplement monstrueux.  72’ pour bien se déboucher les oreilles, et après cela pas besoin d’aller voir l’Orl. La bonne surprise de ce début d’année 2020. Une folle envie me prend d’aller les voir lors de leur prochaine venue à Paris à l’Olympia en compagnie de LAMB OF GOD.  


ROD STEWART « You’re In MyHeart – Rod Stewart with The Royal Philharmonic Orchestra »   – Où l’on termine avec le maestro, le papy de la pop/rock, celui qui tient encore debout à 75 ans, qui est toujours sur scène, j’ai nommé Sir Rod Stewart. Retracé la carrière de cet anglais serait bien trop long (il existe des ouvrages pour ça), mais si je vous dis « Rod Stewart – Da Ya Think I’m Sexy? (Official Video) » (with Carmine Appice à la batterie), cela parle de suite. Personne n’a pu passer à côté. Rod Stewart, c’est 50 ans de carrière, 30 albums studio, une participation au sein du Jeff Beck Group, au sein des Faces, une apogée à partir du milieu des 70’s, et des hits en veux-tu, en voilà. De « Sailing » à « Baby Jane », en passant par « Maggie May » (avec Ron Wood, le Ron Wood des Stones), « Tonight’s The Night », le Sieur, le Sir Stewart aura contribué à porter haut les couleurs de la pop music. Ce live, c’est pour ceux qui ne connaissent pas l’occasion de le découvrir,  ou le redécouvrir pour les autres. Un artiste haut en couleurs.


#hardline #bryanferry #rodstewart #kreator #katiemelua #johnfogerty #hueylewisandthenews