Croc’The Rock Festival (CH)

Il y a deux mois, jour pour jour, se terminait la 7ème édition du Croc’The Rock Festival. Petit flashback et séquence nostalgie au programme.

C’est bien connu, du côté d’Etagnères (CH), on a de bons pâtés, des breuvages à foisons, les oreilles affutées, les tympans acérés et le goût d’une programmation pointue. Si cette année les têtes d’affiche sont The Sonics et The Horrors, beaucoup d’autres groupes sont présents, en voici un debrief.

On débute cette 7ème édition avec DeWolff (NL) et leur psychedelic rock qui n’a pas manqué de résonner dans nos oreilles. Ils ont pourtant failli manquer leur entrée en scène, car ils ont eu quelques déboires au passage de la frontière entre la France et la Suisse. Gageons que leur chanson sur le sujet ne soit pas une prémonition ! Mais fort heureusement, nous avons pu compter sur le comité du festival pour les sortir de ce mauvais pas. S’en suit le groupe The Sonics (USA), les « Papys » du rock garage pour un petit retour dans les années 60, mais nul doute, ils n’ont rien perdu de leur splendide. Pour terminer cette première soirée, le Croc’The Rock Festival reçoit pour la deuxième fois, Birth Of Joy (NL) qui offre pour sa tournée d’adieux un show très aiguisé.

Pour la deuxième soirée, le festival se tourne vers une programmation aux couleurs helvétiques. The Gardener & The Tree avec leur son folk, Duck Duck Grey Duck et leur son très garage, The Bombers pour une partie de battle de claviers et Les Diplomates réchauffant la salle qui danse sur leurs rythmes venus des tropiques. Non, on vous le dit tout de suite, la musique et le rock suisse ne sont pas morts.

Pour clôturer cette 7ème édition, on retrouve le groupe Alligator (SCO) et son psych rock, Peter Pop (CH) et du Post Pop, ainsi que l’incontournable groupe The Horrors (UK) pour un psychgaze rock comme eux seuls savent le faire, sans oublier Velvet Volume (DK).

Qu’on apprécie ou non, les choix de cette programmation ne laissent personne indifférent et après le record d’entrées battu pour cette édition 2018, le Croc’The Rock assied chaque année un peu plus sa réputation et il a l’avenir devant lui.

 

Liens externes : www.croctherock.ch

                             www.facebook.com

 

Photos by Alain Jordan