Le Bon Son Automnal……… (Part. 1)

Que de nouveautés en cette rentrée 2018. On ne sait avec qui commencer. Alors pour moi ce sera deux artistes exceptionnels, l’un pour sa longue carrière et sa contribution à la musique, j’ai nommé Nile Rodgers, l’autre parce qu’elle se fait rare et que chaque sortie d’album est un événement en soi, à savoir CAT POWER.

CAT POWER                                      « Wanderer »  

CAT POWER, Chan Marshall à la ville , est de retour avec un 10ème album, signe de renaissance pour elle. Il nous aura donc fallu attendre 6 ans pour voir l’artiste revenir au-devant de la scène, six années de bouleversements, de déboires, de souffrances. Il en ressort de tout cela ce magnifique album « Wanderer », un vagabondage sur la route des émotions, une façon comme une autre de soigner les blessures qui l’accompagnent depuis si longtemps. Il est un fait cependant que sa musique, ses textes, s’en voient magnifiés. Si en plus, on y ajoute sa voix si particulière, cristalline, on a là entre les mains un album rare, à déguster sans modération. Si je devais vous définir la musique de CAT POWER, je vous dirai que son style est fait de folk/rock songs, à tendance mélancolique, bien souvent minimaliste, voire parfois bien sombre. Sur ce « Wanderer », la part belle y est faite à la guitare et au piano. Ce 10ème essai se voit porté par le titre « Woman » (Cat Power “Woman” Live on KCRW ), écrit et chanté en collaboration avec Lana Del Rey. Vous l’aurez compris, si vous êtes dans un jour « sans », passez votre chemin, et remettez l’écoute de « Wanderer » à plus tard. Sinon, ouvrez bien grandes vos oreilles, et laissez vous emporter par la magie de CAT POWER.

Chris REA                                           « The Best »       

L’artiste, pour ceux qui ne le connaîtrait pas, est un guitariste, auteur/compositeur, de blues/rock. Sa carrière fut des plus chaotique, des débuts difficiles, une période teintée de succès dans les 80’s, et puis un retour vers l’oubli (comme pour beaucoup d’ailleurs) dans les 90’s/2000. On lui doit pourtant un certain nombre de hits singles comme « OnThe Beach », « The Road To Hell », « Joséphine » (Chris Rea “Josephine” Live At Jazz Festival ). L’occasion est donnée ici, avec ce « The Best » de réentendre tout ce qui a fait, tout ce qui fait, le succès de Chris REA. Suite à de graves soucis de santé, l’artiste a décidé de revenir aux sources de ce qu’est sa musique, à savoir du blues, du jazz, le tout teinté d’un peu de soul. Il n’a jamais été aussi prolifique que depuis son retour à la vie. Il tourne régulièrement comme si son état de santé en dépendait, et histoire de se dire qu’il est bien un survivant. Pour preuve, écouter, regarder cette excellente version de “The Rod to Hell” (Chris Rea “The Road to Hell” (Live 2006)).

Katie MELUA                                    « Ultimate Collection »   

Question pour un champion. Jeune artiste britannique de 34 ans, native de Georgie (celle de l’ex URSS), une quinzaine d’années d’activités musicales, 8 albums au compteur, et je n’aurai déjà plus rien à dire ? Je suis, je suis,………… Katie Melua. Alors, je pose la question, pour moi « Ultimate » cela veut dire « Ultime », et sous-entend donc qu’il n’y aurait plus rien derrière. Que l’on se rassure, ce sont les maisons de disques qui ne savent plus quoi inventer pour vendre leurs produits. Alors le « Best Of », le « Greatest Hits », et même le « Essentials », on a compris, ce n’est plus vendeur, le « Ultimate » par contre, il semblerait que si. Plus sérieusement, Katie Melua, chanteuse, compositrice, guitariste anglaise, qui œuvre dans un genre folk, jazz songs, c’est deux premiers albums « Call Off the Search » & « Piece by Piece » vendus à des millions d’exemplaires, et donc le succès qui va avec. Avec sa voix de velours, sa guitare acoustique, laissez vous bercer par les chansons tout en douceur de la miss Melua.  On ne résistera pas au Katie Melua “9 Million Bicycles” (Live AVO Session) 

KT Tunstall                                        « WAX » 

Encore une jeune femme à la une. Mais qui est donc cette KT Tunstall ? Jeune (34 ans, c’est jeune, Non ?) auteur, compositeur, guitariste de pop/folk songs. S’est fait connaître en 2005 avec son tout 1er album « Eye to the Telescope », et le hit single « Black Horse & The Cherry Tree ». Et depuis, 4 autres albums plus tard, on ne peut pas dire que la carrière de KT Tunstall ait vraiment décollé. Peut-être pas facile de se démarquer et perdurer avec ce style de musique. Toujours est-il qu’en 2018, la Miss a décidé de se remettre en selle, et nous revient avec ce « WAX » bien plus énergique, avec des guitares qui font du bruit comme on l’aime, des claviers plus présents, et une envie d’en découdre. C’est pour le coup que la demoiselle se veut bien plus agressive dans sa musique qu’auparavant. Si vous avez encore quelques doutes, en voici la preuve par le son et l’image avec un 1er single extrait de « WAX » (KT Tunstall “The River” (Live at The Jazz Cafe – London UK)). Personnellement, je préfère cette version 2018 de KT Tunstall.

Nile RODGERS And CHIC             « It’s About Time »  

Et l’on arrive avec mon deuxième coup de coeur de l’automne, avec celui que je considère comme un Grand de la musique, un indispensable, un essentiel, et que même s’il n’était pas né, il aurait fallu l’inventer. J’ai nommé Nile Rodgers . Un son reconnaissable entre tous, et combien d’artistes qui lui doivent tant. Aller, ne serait-ce que David Bowie. C’est quand même Nile Rodgers qui lui ouvre les portes des stades et autres immenses arènes avec son album « Let’s Dance », ne l’oublions pas. Je ne m’énerve pas Madeleine, j’explique aux gens !!! Même chez nous, le sieur Rodgers est venu poser sa griffe, et produira l’album « King of the World » de notre Sheila national, album qui lui vaudra son plus gros succès commercial (y compris à l’international)………. à Sheila bien-sûr, avec ce titre emblématique « Spacer » Nile Rodgers & CHIC w/ Sheila “Spacer” Live July 4, 2018 Paris, France.  Plus près de nous, ce qu’il a fait avec DAFT PUNK, en est un autre exemple de l’immense talent du bonhomme  Chic “Get Lucky” Live in London 12-31-2017. Et pour la petite histoire, et faire un rire un peu aussi, il est venu jusqu’à poser quelques accords de guitare sur un titre de l’album du feu groupe vainqueur de l’émission Popstars de M6, les WHATFOR.

Tout ce que touche ce guitariste, auteur, compositeur, producteur (n’en jetez plus) se transforme en or. Il a côtoyé, travaillé, avec les plus grands, et il n’en reste pas moins d’une simplicité peu commune. Pour l’avoir vécu, il est rare de nos jours, de voir un artiste qui avant de monter sur scène, s’en va se balader dans le public, prendre des photos, prendre des photos. Et bien avec Nile Rodgers, c’est possible. 26 ans après leur dernier album, Nile Rodgers a décidé de remettre en route le groupe CHIC, celui avec lequel, lui et son compère Bernard Edwards, se sont fait connaître. Je vous fais grâce de la liste de tous leurs tubes, le plus emblématique étant « Le Freak », moi je préfère plutôt celui-ci CHIC featuring Nile Rodgers “I Want Your Love”. Quid de ce « It’s About Time » alors ? C’est simple, comme à son habitude, CHIC & Nile Rodgers s’est entouré de grosses pointures de la scène musicale actuelle, pour nous pondre un album toujours aussi groovy, et lumineux. C’est comme d’hab, une invitation à la dance, une invitation à remonter sur les dancefloor comme à la belle époque, celle de notre tendre jeunesse. Je l’aime tellement ce mec, que je ne saurai vous quitter sans vous faire partager un dernier petit tube de CHIC Nile Rodgers & CHIC “Good Times” Live at The Isle of Wight Festival 2018.

Rod STEWART                                 « Red Blood Roses »    

Tiens, en voilà un autre grand performer, à la carrière aussi longue que le bras, inusable, toujours là à 73 ans, et qui nous revient avec son nouvel album. Lui, il aurait pu nous faire un “Ultimate Collection”, on n’aurait rien eu à y redire. Mais, Rod Stewart préfère se réinventer, et nous livrer un 32ème album solo. Sir Roderick David Stewart s’est fait connaître avec le Jeff Beck Group, puis au sein de The Faces, avant de partir pour une carrière solo qui lui vaudra tous les succès. “Hot Legs“, “Maggie May“, “Baby Jane“, le Da Ya Think I’m Sexy  ,………….et surtout le fabuleux Sailing , c’est lui. Que dire alors d’un album de Rod Stewart en 2018, et donc de ce “Red Blood Rose“. Et bien que la voix de cet élégant monsieur n’a pas bougé, que l’on y entend de belles mélodies, que c’est gentil, c’est agréable à l’oreille. Respect Sir Rod STEWART.

PRIMAL FEAR                                   « Apocalypse »    

Et rien de mieux que de terminer cette playlist de l’automne (Part. 1) avec du gros son, pour bien décrasser les cages à miel. Si vous aimez le hard-rock des 80’s, les duels de guitares, un vocaliste qui sait chanter, …… et Judas Priest, c’est donc PRIMAL FEAR qu’il vous faut aujourd’hui. Groupe allemand, fondé il y a une vingtaine d’années par Ralf Scheepers (chant, ex-Tyran’Pace et ex-Gamma Ray), Mat Sinner (basse et chant, SINNER). La musique de PRIMAL FEAR se veut beaucoup plus mélodique en 2018 qu’à leurs débuts, ce 12ème opus « Apocalypse » n’échappant pas à la règle. Rien de révolutionnaire ici, l’album se laisse écouter facilement, pas un titre qui ressorte du lot, mais un ensemble cohérent. On le doit en grande partie à la prestation de l’excellent chanteur qu’est Ralf Scheepers. Personnellement, je découvre ce groupe, et une 1ère écoute me fait dire que sur scène, ça doit le faire. Cet « Apocalypse » devrait plaire à certains de mes amis métalleux, nostalgiques des 70’s et autres 80’s, ils se reconnaîtront. A suivre de près donc Primal Fear – “The End Is Near” Live (Official).

JL

 

#catpower #kttunstall #nilerodgers #chic #chrisrea #rodstewart #katiemelua #primalfear